5 QUESTIONS À ANNE PORTHEAULT GABAGNOU, FONDATRICE DE RED SLATE INTERIOR DESIGN
5 QUESTIONS À ANNE PORTHEAULT GABAGNOU, FONDATRICE DE RED SLATE INTERIOR DESIGN

Parce qu'il est souvent hasardeux, voire difficile de se lancer seul dans l’aventure d’une nouvelle déco, Anne offre une écoute attentive et apporte aux particuliers conseil et expertise pour aménager, transformer, décorer leur intérieur. Anne nous livre quelques-unes de ses expériences en matière de sols vinyles.

1. Recommandez-vous le vinyle et dans quelles circonstances ?

Oui, assez souvent. Par exemple, j'ai récemment utilisé un revêtement en vinyle dans un dressing où j'essayais de créer une ambiance boisée, chaleureuse, en harmonisant le plancher et le plafond. Je ne souhaitais pas y ajouter du parquet et encore moins du carrelage, et pas de moquette, car mon client est allergique aux acariens. J’ai trouvé un sol souple tissé dans des tons de brun et de mordoré. L’ensemble est chic et élégant. Un bel équilibre d’associations de matériaux.

2. Quels avantages y avez-vous trouvé ?

Le vinyle a de nombreux avantages. Tout d’abord la gamme de choix est infinie. J’ai pu avec mon client dans ce cas précis pousser le raffinement jusqu’à trouver le juste ton qui colle parfaitement à l’harmonie de la pièce. Je n’aurais jamais eu une telle palette dans un autre matériau. Avec le vinyle, il y en a aussi pour tous les budgets. En termes de temps d'installation, avec ou sans aide professionnelle, les sols en vinyle sont imbattables. Et ils sont extrêmement faciles à entretenir.

3. Vos clients ont-ils des à priori sur le vinyle ?

Oui car quand on parle de sols souples ou sols vinyles, les gens pensent encore au lino des années 60, à la matière plastique imitation bois. Au départ, cela ne les fait pas rêver ! Mais quand je présente mes échantillons et mes ambiances, très souvent, je les convaincs d’essayer et de valider mes propositions. Ils sont étonnés de la gamme d’effets visuels et encore plus séduits par le prix.

4. Le sol vinyle vous permet-il des effets et des ambiances que vous ne pourriez pas obtenir avec d’autres matériaux ?

Oui, car nous pouvons préparer des calepinages avec des dessins comme si on créait un tapis, en associant des motifs ou des couleurs. Le vinyle se découpe facilement en formes décoratives, florales ou géométriques. On peut ainsi réaliser un décor personnalisé sur le sol, rappeler par ce clin d'œil un élément décoratif présent dans la pièce, par exemple une couleur. C'est très original ! Le vinyle permet de jouer avec des associations inédites, mélanger les motifs à souhait et imaginer un sol unique que l’on ne retrouvera nulle part ailleurs. Personnellement, cela m’amuse beaucoup !

5. Recommanderiez-vous des sols en vinyle à tous les types de clients ?

Oui. Le vinyle est un choix évident pour les clients plus jeunes qui recherchent des intérieurs plus modernes. Pour leurs projets de rénovation, le vinyle est un revêtement « branché », facile et varié. Auprès d’une clientèle plus traditionnelle, pour des intérieurs classiques, l’adoption du vinyle nécessite souvent une phase « d’éducation » pour chasser les a priori. Et si les sols vinyles sont intégrés dans les cahiers des charges des chantiers, il n’y a pas de raison de ne pas les proposer.